Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
U RUMENZULAGHJU

U RUMENZULAGHJU

De tout et de rien :blog anti -cons ....

5 Juillet 2010

Recette de la potée UMP

Image and video hosting by TinyPic

Ingrédients

_2 ou 3 ministres

_une vieille rombière

_un parti politique à cours d'argent

_quelques avocats bien murs

_sel et poivre du moulin .

 


_Mettre son tablier

Bien essorer la vieille ,le jour même pas la veille ,quand elle est bien lessivée réserver.


Mettre les ministres et les avocats sur le feu ,les faire roussir ,quand la coloration est atteinte mouillez jusqu'au cou

.

_demander au larbin de mettre le magnéto en route


_mélangez le tout et laisser cuire à feu doux en balançant quelques leurres pour détourner l'attention


_Avant de servir demander à Simone et à Michel de donner le top pour cesser le feu

 

_Servir sur des vieux croûtons (UMP de préférence )

 

 

Et bon appétit  !!!!!



Publié par ANTO' à 04:00am
Avec les catégories : #POLITIQUE

commentaires

elpoueto 05/07/2010 19:38



Vous risquez un empoisonnement



elpoueto 05/07/2010 19:37



Impossible de lire tes coms ! C'est  de l'égyptien !



ANTO' 05/07/2010 20:44



on m'a deja dit ça ;je viens de passer en revue une semaine de coms ,tout est normal ????



elpoueto 05/07/2010 19:03



J'ai mis 10 minutes avant de pouvoir t'écrire ce com pour te dire que tous les coms de ton blogapparaissent chez moi en signes cabalistiques! Espérons que tu pourras le lire !



Moustic581 05/07/2010 14:11



le potée des potes , et remarques que ça dépotte en ce moment. A++



Jiby 05/07/2010 12:54



Avec ta potée UMP on rigole bien mais je comprend pas pourquoi il y en à qui trouve des arrêtes ce n'est pas une potée de poisson mais de cochon



daniel.l 05/07/2010 10:38



...ça ne serait pas...indigeste????



télos 05/07/2010 09:05



ça c'est une victoire..ta force



télos 05/07/2010 07:04



c'est malin..j'ai avalé une arête...


bel humour que le tien...



ANTO' 05/07/2010 08:57



J'ai pris le parti de rigoler de toutes ces affaires qui auparavant me faisaient bondir