Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
U RUMENZULAGHJU

U RUMENZULAGHJU

De tout et de rien :blog anti -cons ....

9 Août 2010

Comment on "bidouille" un sondage

10--2-.jpg

Le Post explique dans un article comment on peut se fabriquer un mini plébiscite quand on est dans l'embarras ,avec l'affaire Woerth par exemple !.Ce qui suit est un "copié collé".

 

Les interviews, qui servent d'appui à ce sondage, ont eu lieu par questionnaire auto-administré en ligne, entre le 3 et 5 août. La méthodologie sommairement décrite, en page 4, de ce sondage pose quelques questions qui ne sont pas sans entacher d'un sérieux doute, la fiabilité des résultats présentés:

1. Authentification des interviewés:

Le système d'administration d'enquêtes en ligne utilisé nécessite une authentification par identifiant et/ou un mot de passe.

Généralement le sondeur envoie un mail pour avertir le sondé de l'ouverture de l'enquête. Ce mail contient, à minima, le lien avec le site ou l'interviewé pourra remplir le questionnaire. Avant d'accéder au questionnaire, l'interviewé va devoir répondre à une batterie de questions permettant de "déterminer son profil" ( sexe, âge, nombre d'enfants,situation familiale, professionnelle, tendance politique, lieu d'habitation, etc.) .

Puis, il passe au questionnaire proprement dit. Et là, il existe plusieurs possibilités sur la façon, pour les sondés, d'accéder au questionnaire:

1) Soit l'interviewé utilise un identifiant et/ou un mot de passe, de son choix, qu'il saisit sur la page d'accueil du questionnaire. Dans ce cas, n'importe qui peut se connecter plusieurs fois au site et remplir autant de questionnaire qu'il le souhaite. Il lui suffit pour cela de changer chaque fois d'identifiant et de mot de passe -> les résultats seront alors totalement faussés

2) Soit l'identifiant est intégré au lien présent dans un courriel envoyé à l'interviewé. L'internaute clique pour se connecter au questionnaire : la phase d'authentification est transparente pour lui. C'est un moyen plus sur que le précédent car identifiant et/ou un mot de passe. sont uniques

- Quel moyen d’identification a-t-on utilisé pour que les interviewés accèdent au questionnaire de l'Ifop qui nous est présenté? Cette précision manque dans la présentation des résultats de ce sondage.

2. Absence de "sans opinion" dans les résultats:

Les "professionnels des questionnaires et des sondages" Surpris savent pertinemment que ce type de questionnaire auto-administré se caractérise par un faible taux de réponse, qui va influer sur les résultats finaux.

Or si on regarde attentivement les résultats, on s'aperçoit que jamais l'Ifop ne donne le taux de "sans opinion" aux questions posées.

- Est-ce à dire que l'Ifop n'a pas laissé la possibilité aux interviewés, de choisir de ne pas répondre?

Éliminons d’emblée cette hypothèse. J’imagine mal que l'Ifop soit allé à l'encontre de la déontologie d'enquête. Mais alors, pourquoi le nombre de non réponse par thème n'est-il pas mentionné?

Pouruoi l'Ifop a-t-il préféré ne comptabiliser que les réponses, en ignorant les "sans opinion"?

Les résultats présentés, ne prenant pas en compte les "sans opinion", sont alors totalement faux.

Ex . Pour 100 personnes sondées: 50 réponses (30 oui et 20 non) 50 sans opinion. Soit:

50% de sans opinion

30% de oui

20% de non

Si on ne compte pas les sans opinion, cela donne: 60% de oui et 40% de non.... ce qui n'est pas du tout le résultat obtenu réellement, dans mon exemple!!!

Je ne vais pas aller plus loin et vous parler des choix de réponses offertes. Tels que les résultats sont présentés, il semble que les interviewés n'avaient que 4 choix possibles: "Très favorable, Plutôt favorable, Plutôt opposé, Très opposé" . Et rien que dans la façon dont ces choix sont formulés, il serait possible d'écrire 4 pages de critiques. Restons en là, cela vaut mieux!

J'ajouterai tout de même une précision majeure à ce qui précède.

Ce type de sondage, par questionnaire auto-administré , est très bien quand on veut interroger une population homogène ( même tranche d'âge, même opinion politique, même métier, etc...), mais il est totalement inadapté quand on interroge une population hétérogène, comme ce devrait être le cas dans un sondage qui sonde la population française.

En résumé ce type de résultats de sondage, compte tenu de la méthode utilisée, à laquelle s'ajoute l'absence de prise en compte des "sans opinion" et le manque de précision sur la sécurisation de l’identification des interviewés, est loin d'être fiable et représentatif de l'ensemble de la population française, comme voudrait le laisser entendre le rapport de l'Ifop.

Et je ne me peux que me demander pourquoi l'Ifop, qui n’est pas un novice en matière d'enquête sociologique, a choisit ce type de questionnaire?


(Sources: Le Figaro, Le Monde, ANFH)
L'Union des Menteurs Professionnels a de nouveau montré son savoir faire pour tromper les citoyens .

Publié par ANTO' à 04:01am
Avec les catégories : #POLITIQUE

commentaires

Axel21 09/08/2010 22:41



C'est quand même grâce à des sondages qu'on trouve du pétrole. Surtout quand on baisse dans ces sondages.



christopheCTL 09/08/2010 17:49



helas il ni a pas les chiffre des sondage qui sont bidouillé aussi ceus du chomage et de l'inflation



ANTO' 09/08/2010 17:58



avec lui tout est possible :il l'a annoncé



elpoueto 09/08/2010 16:03



je le savais de longue date !!! Les sondages sont à procrire totalement ! Il faudrait faire une loi dans ce sens car il ne faut diriger ainsi l'opinion !



evelyne 09/08/2010 15:22



on s'en doutait un peu non ???


bisessss



daniel.l 09/08/2010 10:37



...en fait ce sont des sondages  réalisés par des proctologues...ne sommes nous pas dans la m....?  quand au bidouillages, je n'y crois pas! c'est
juste...un ajustement! c'est nous qui ne comprenons rien...!



ANTO' 09/08/2010 10:52



tu dois avoir raison ,nous n'y comprenons rien



MUGUET JOCELYNE 09/08/2010 09:20



Toujours en forme!!!


 



ANTO' 09/08/2010 10:39



C'est une façon de voir la vie ,quand on a compris (je pense)  le peu d'intéret de certaines choses que l'on croyait essentielles c'est la tournure d'esprit qui vient à l'esprit .



Pangloss 09/08/2010 08:42



Dès le matin!


 



ANTO' 09/08/2010 10:40



Y a pas d'heure pour les braves